Cokéfaction retardée dans l'industrie pétrolière et gazière

Tolérance de haute température

La cokéfaction retardée est un process consistant à chauffer le pétrole lourd résiduel jusqu'à sa température de craquage thermique. Cela permet de diviser les lourdes molécules d'hydrocarbures à chaîne longue en gas-oil de cokéfaction et en coke solide. Des tambours de coke sont installés en tandem et les raffineries peuvent disposer de plusieurs ensembles de tambours, pouvant atteindre 45 m de hauteur. Pendant le process de craquage, le gas-oil et les composants plus légers sont générés dans la phase de vapeur et alimentés dans la colonne de fractionnement principale où ils sont séparés en plusieurs fractions souhaitées.

Besoins pour ce point de mesure

  • Garantir un contrôle optimisé du brûleur
  • Conditions de service variables

Besoins pour ce point de mesure

  • Haute température
  • Haute viscosité
  • Risque d'obstruction

Besoins pour ce point de mesure

  • Mesure en continu permettant de régler le niveau dans le séparateur
  • Niveaux de pétrole et d'eau variables

Besoins pour ce point de mesure

  • Déterminer les performances du process
  • Produit à mesurer agressif

Besoins pour ce point de mesure

  • Contrôle de process
  • Empêcher les débordements

Besoins pour ce point de mesure

  • Possibilité de températures très élevées
  • Contrôle de process

Besoins pour ce point de mesure

  • Conserver le bilan massique

Besoins pour ce point de mesure

  • Dépôt
  • Changements soudains de process

Besoins pour ce point de mesure

  • Contrôle de process
  • Le liquide contient des traces d'hydrocarbures
  • Produit à mesurer agressif

Besoins pour ce point de mesure

  • Visualisation et surveillance de processus critiques
  • Contrôle des rapports, des tendances et du traitement des alarmes
  • Évaluation statistique des données de mesure
Email
Contact