Mesure de température en cours de dégivrage d'avion

Rapport d'application | Chauffage, Ventilation & Climatisation

  • Réduction de la consommation de glycol pour le dégivrage
  • Mélange de différents liquides de dégivrage à différentes températures
  • Sans maintenance

Contexte

Selon les conditions météorologiques, il est nécessaire de dégivrer les avions pour assurer la sécurité de vol en hiver. Cette opération est effectuée avec des véhicules de dégivrage SAFEAERO disponibles en différentes versions et tailles. Tous les véhicules ont un seul opérateur. Ils sont équipés de 2 à 7 cuves permettant d'embarquer un volume jusqu'à 14 000 litres. Une seule cuve peut avoir une capacité de 4 500 litres. Le rapport du mélange glycol / eau peut être adapté directement sur site en fonction des conditions météorologiques.

Besoins de mesure

Le respect rigoureux du rapport glycol/eau approprié est essentiel pour assurer le bon déroulement de l'opération de dégivrage. De même, il est nécessaire de maintenir précisément la température des substances àmélanger dans les cuves, indépendamment de la température ambiante. Toutes les cuves sont réchauffées par échangeurs de chaleur et chauffage électrique. Les températures doivent être mesurées avec des temps de réponse très courts afin de pouvoir réagir immédiatement aux variations des conditions ambiantes.

Critères de dégivrage

  • Rapport du mélange glycol/eau : 3…75 %, ajustable en continu, ou 100 % sur demande
  • Température des substances de dégivrage dans les cuves : jusqu'à 98 °C maxi
  • Propriétés du liquide de dégivrage à la buse de pulvérisation : Température 60…85 °C, volume de pulvérisation 30…230 litres/min., pression maxi 15 bar
  • Température ambiante : ≥ – 40 °C

La solution KROHNE

KROHNE a fourni cinq sondes de température OPTITEMP TRA S11 et cinq transmetteurs (4" TT11C et 1" TT11R) pour satisfaire aux besoins de cette application. Trois sondes de température (1) avec les transmetteurs correspondants mesurent la température dans les trois cuves (3 = cuve d'eau / 4 = cuve de glycol type I / 5 = cuve de glycol type IV). Toutes les cuves sont équipées d'un chauffage (2). Le liquide de dégivrage requis en fonction de la température ambiante la plus basse (sonde 6), mesurée sur le véhicule ou dans la cabine, est mélangé avec précision avec le rapport d'eau et de glycol (7) approprié. Ceci s'effectue à l'aide de vannes de mélange. En passant par le bras télescopique et le bras oscillant (8), le liquide de dégivrage est ensuite pompé vers la buse de pulvérisation où la température est mesurée une fois de plus (9). La toute nouvelle dégivreuse SAFEAERO 223XXL est même équipée de 11 sondes de température avec transmetteurs correspondants.

Avantages pour le client

La capacité de KROHNE à fournir rapidement et facilement toutes les sondes et tous les transmetteurs de température requis, même les versions spéciales, a été un grand avantage pour SAFEAERO. L'absence de maintenance et des mesures de température fiables assurent une opération sûre pendant tout l'hiver. Les éléments de rechange éventuels sont disponibles sans délai. Les mesures de température précises réduisent la consommation de glycol, ce qui protège l'environnement tout en donnant au client un avantage économique.

Produits utilisés

OPTITEMP TRA-S11

Sonde de température à résistance (RTD) pour applications à température réduite

  • Raccord fileté
  • Doigt de gant mécano-soudé de type DIN, forme 8, à tige droite
  • -40…+150 °C / +302 °F

OPTITEMP TT 11 C

Transmetteur de température monté en tête avec entrée RTD

  • Entrée : 1 x Pt100 ou 1 x Pt1000, 3 fils
  • Sortie : 3 fils, 0…10 V CC
  • Configurable manuellement
  • Précision : ±0,15 %

OPTITEMP TT 11 R

Transmetteur de température monté sur rail avec entrée RTD

  • Entrée : 1 x Pt100 ou 1 x Pt1000, 3 fils
  • Sortie : 3 fils, 0…10 V CC
  • Configurable manuellement
  • Précision : ±0,15 %
Email
Contact